Ministère de l'éducation nationale. 21 p.
Organizations: 
Chad. Ministère de l'éducation Nationale
Description: 
Le Tchad comme d'autres pays africains ont tardé à comprendre que l'épidémie du VIH/SIDA n'était pas qu'un problème de santé, mais qu'elle avait également des conséquences dans les domaines de l'éducation et du développement. Pour une majorité d'enfants orphelins ou dont les parents sont porteurs du VIH, la maladie réduit les chances d'aller à l'école. Parallèlement, le nombre de malades ou de morts dans le corps enseignant peut atteindre un niveau très alarmant, par conséquent la gestion même du système éducatif peut être problématique. Certes, l'imprécision des données sur le nombre des victimes, notamment des enseignants et élèves décédés chaque année à cause du SIDA et sur le nombre de journées d'absence pose d'énormes problèmes pour apprécier l'impact du VIH/SIDA dans le secteur éducatif. Il n'est pas, en effet, facile de collecter des données sur un sujet aussi délicat, comme il est difficile de connaître le nombre d'élèves qui ont abandonné les classes parce que leurs parents sont affectés ou décédés de suite de l'épidémie du SIDA.
Regions: 
Languages: 
Record created by: 
BREDA