Amman: Institut Arabe des Droits de l'Homme, UNICEF Oman, UNDP, UNCHR, ILO, 2006. 67 p.
Authors: 
Rahal, Gosoun
Organizations: 
Tunisia. Institut Arabe des Droits de l'Homme
UNICEF Oman
UNDP
UNCHR
ILO
Description: 
Cette étude a été élaborée par l'Institut arabe des droits de l'homme et le Bureau régional de l'UNICEF à Oman en collaboration avec le PNUD, le bureau du Haut Commissariat des Droits de l'Homme et l'Organisation Internationale du Travail. Ce travail est consacré à l'étude de la réalité de la maladie du sida et de la situation des personnes atteintes par le VIH et sida dans le monde arabe. Il s'inscrit dans le cadre de l'action internationale pour la lutte contre le VIH et sida. Il vise à faire le constat des conditions de vie des personnes atteintes ainsi que l'évaluation de la législation sur la protection sanitaire, sociale et économique dans les pays arabes. A cet égard, cette étude analyse la situation du sida en Jordanie et l'impact du VIH et sida sur les droits civils politiques, économiques, sociaux et culturels des personnes vivant avec le VIH et sida ainsi que son impact sur la vie quotidienne des personnes infectées. L'étude est divisée en quatre parties: 1) le cadre juridique national et sa conformité aux instruments internationaux ratifiés, 2) les mesures législatives existantes et prises, 3) la législation relative à la prévention, aux soins, au traitement et au soutien, 4) les mécanismes de suivi et de surveillance. Le document vise essentiellement à réviser les politiques législatives nationales en matière de protection des personnes atteintes par le VIH et sida et les différents instruments juridiques pour la prévention de la maladie. Les normes coutumières et religieuses, la jurisprudence et la doctrine doivent être également révisées pour une meilleure protection des droits des personnes atteintes par le VIH et le sida. La législation locale doit s'adapter aux instruments internationaux. Des mesures nécessaires et des mécanismes juridiques et administratifs doivent être mis en place pour améliorer l'ordre social afin de protéger les personnes vivant avec le VIH et sida ainsi que les groupes les plus vulnérables comme les enfants, les femmes, les jeunes et les marginalisés de la société. L'étude vise également à élaborer un modèle législatif qui peut servir de guide pour les pays arabes en matière de législation sur le VIH et sida. Il faut noter l'absence de toute législation explicite en Jordanie, et dans les pays arabes en général, qui prohiberait et/ou sanctionnerait le renvoi des écoles privées ou publiques des enfants et adolescents atteint du virus du VIH et sida. Le document rapelle donc la nécessité de mettre en marche des travaux sur l'élaboration d'une législation appropriée pour protéger les droits des élèves vivant avec le VIH et sida afin qu'ils ne soient pas privés de leur droit à l'éducation.
Languages: 
Record created by: 
BIE